imagerie_haute01.jpg   imagerie_haute03.jpg

Chemin : / campus / CAMPUS TELECOM : Une initiative FICOME,
un projet Formation d'intérêt national,
co-financé par le programme FAMI du Ministère de l'Industrie

CAMPUS TELECOM : Une initiative FICOME,
un projet Formation d'intérêt national,
co-financé par le programme FAMI du Ministère de l'Industrie

Les installateurs-intégrateurs occupent une position charnière entre les maillons amont de la filière télécoms, opérateurs et constructeurs, et les entreprises. Chaque jour, les techniciens, ingénieurs, et technico-commerciaux des adhérents de la dialoguent, sur site, avec les responsables de 30 000 entreprises, sur tout le territoire.

Partenaires-conseils télécoms de près d'un million d'entreprises, notamment des PME, ils sont plus conscients que quiconque que le développement des entreprises est étroitement lié à l'efficacité de leur système de communication.

Leur Fédération se trouve donc dans une position privilégiée pour évaluer, à court et moyen termes, l'évolution des " besoins télécoms " des entreprises françaises, en fonction des nouvelles exigences de productivité qui leur sont imposées et des nouvelles réponses qu'apportent les nouvelles technologies de télécommunications.

La est ainsi consciente que la " mise à niveau télécoms " des centaines de milliers d'entreprises françaises représentera, pour la filière télécoms, mais aussi pour l'économie nationale, l'un des plus formidables défis économiques des dix prochaines années. Et que l'interprofession doit, dès aujourd'hui, se préoccuper des ressources humaines nécessaires pour le relever.

Or le constat de la qui est, depuis sa création, un pionnier de la formation professionnelle, est clair : dans son état actuel, la filière de formation des techniciens de télécommunications (hors IUT et écoles d'ingénieurs), ne permet pas de répondre aux besoins qui s'annoncent. Ni qualitativement, ni quantitativement.

Devant l'ampleur et l'urgence du problème, la a considéré qu'elle ne pouvait pas ne pas prendre ses responsabilités. Son Président, Martine Kervinio, a personnellement pris l'initiative de lancer un projet complet de formation professionnelle, le programme , et de mobiliser, autour de ce projet, tous les acteurs de la filière télécoms et les pouvoirs publics. Le premier volet du projet a pour vocation d'évaluer au mieux les besoins en formation et de définir les priorités de développement des programmes.

Dans ce but, la a lancé, auprès de l'ensemble des installateurs-intégrateurs, une étude destinée à cerner l'importance des nouveaux " besoins télécoms " auxquels les installateurs devront apporter, à court et moyen termes, des solutions, dans les centaines de milliers de PME qui sont leurs clientes. Ses résultats permettront d'apprécier l'importance du chantier de " mise à niveau télécoms " de ces entreprises, et de la traduire en prévisions de marché (matériels, logiciels, réseaux, services…).

Ces prévisions seront confrontées aux hypothèses de développement des opérateurs, des constructeurs et des autres acteurs de la filière, afin de vérifier si les chiffres des uns et des autres se recoupent, ou si l'on constate des décalages importants.
Sur le plan de la formation, cette étude, ainsi élargie à la filière toute entière, permettra de :

dégager les problématiques spécifiques aux différents marchés/produits de la communication d'entreprise,

cerner les tendances lourdes en matière de volumes, de qualifications et de compétences pour les métiers des télécoms en France,

définir l'échelle des priorités.

C'est donc sur des bases concrètes que se fondera le second volet du projet Campus Télécom, qui vise à la création d'une filière complète de formation technico-commerciale aux métiers des télécoms.

Ce volet comporte trois niveaux :

modernisation des programmes actuels de CAP et BP, dont les contenus et les méthodes pédagogiques sont à refondre, d'urgence et d'abondance,

conception d'un Bac Pro, écriture et validation de ses référentiels,

homologation de la formation de Technicien Conseil en Réseaux de Télécommunications (TCRT), conçue et expérimentée par la depuis deux ans.

L'objectif est que l'ensemble des programmes soient opérationnels, au moins au niveau " pilote ", pour la rentrée 2004. Leur essaimage, sur l'ensemble du territoire, pourra alors être effectué, en rapport avec les besoins et les priorités définis dans le volet études.

Lien vers l'association Campus Telecom.

vide.gif
© Ficome 2002
co-financé par le programme UCIP
(Utilisation Collective d'Internet par les PME)
du Ministère de l'Industrie
Contact :: Finistel :: Mentions légales
Fédération Interprofessionnelle de la Communication d’Entreprise
Syndicat Professionnel (Loi du 21 mars 1884) – N° immatriculation 9290 à Paris
Siret : 784 243 479 00077 – APE : 9411Z - Siège social : 69, rue Ampère – 75017 Paris

Tous droits réservés